Rezé : Un homme lynché en pleine rue alors qu’il venait récupérer la moto volée de son fils


Un homme a été violemment roué de coups par de nombreux agresseurs à Rezé. (capture écran vidéo/DR)

Un homme a été sauvagement agressé à Rezé, près de Nantes (Loire-Atlantique). Il voulait récupérer la moto volée à son fils lorsqu’il a été roué de coups par une dizaine d’individus en pleine rue.


Cette agression ultra-violente s’est produite ce samedi soir vers 19 heures, dans le quartier du Château, avenue de la Vendée, à Rezé. Un père de 52 ans est arrivé sur place avec son fils de 16 ans, en voiture raconte Ouest France. Peu avant, ils s’étaient fait voler une moto appartenant à l’adolescent, à leur domicile situé à Bouguenais, par plusieurs individus.

Ils ont appris que le deux-roues circulait dans ce quartier de Rezé et avaient l’intention de récupérer leur bien. Un groupe de jeunes individus se trouvaient autour de la moto lorsqu’ils sont arrivés et ils n’avaient visiblement aucune intention de la rendre à son propriétaire.

« Tuez-le, tuez-le ! »

Une vidéo amateur montrant cette agression particulièrement violente a été diffusée sur les réseaux sociaux. On y aperçoit le père de famille qui est face au groupe d’individus, avec une machette en main. « Dix ou quinze jeunes, âgées de 15 à 20 ans environ, lui sont tombés dessus », raconte une habitante au quotidien régional, qui a assisté à ce lynchage en règle. Le quinquagénaire qui est en situation de handicap selon actuNantes, reçoit d’abord un violent coup de pied dans le dos, puis tombe au sol. Il est alors roué de coups, notamment au visage. La victime tente de se dégager à plusieurs reprises sans y parvenir. « Tuez-le, tuez-le ! » hurlent des témoins. Un autre appelle la victime « le gwer », un mot qui signifie « une personne blanche » de type européenne. (Attention, la vidéo ci-dessous peut choquer les plus sensibles).

L’agression prend fin à l’arrivée d’un homme puis de cette habitante. « Le père gisait par terre, le visage tuméfié », raconte-t-elle. « Je lui ai lavé son visage. Il était recouvert de sang ». Le quinquagénaire a ensuite été pris en charge par les sapeurs-pompiers avant d’être amené aux Nouvelles cliniques de Nantes. Son état de santé et son Incapacité totale de travail (ITT) ne sont pas connus. Son fils n’aurait pas été blessé.

« Ils jouent les gros bras dans le quartier »

« Ces jeunes sont des habitués des lieux (…) pour vendre des stups, pour voler des vélos, des motos. Ils jouent les gros bras dans le quartier. Ça fait des années. Mais un jour, ça se terminera très mal », déplore cette femme à nos confrères. Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale.