Rhône : Prison ferme pour avoir passé des milliers d’appels malveillants à la police en un mois


Illustration. (Pixabay)

Le mis en cause était sorti de prison en août dernier après avoir purgé une peine pour des faits similaires.

Le prévenu âgé de 46 ans a été condamné à 10 mois de prison, dont trois mois ferme, et écroué, a indiqué la police lyonnaise ce lundi. L’homme domicilié à Villefranche-sur-Saône (Rhône) était jugé pour avoir passé plus de 2 500 appels malveillants. Des appels à caractère sexuel visant les forces de l’ordre et les services de pompes funèbres sur tout le territoire national, relate 20 minutes.

Sans emploi, il passait plusieurs dizaines d’appels par jour. Il avait été interpellé jeudi à Villefranche-sur-Saône. À peine sorti de prison, le prévenu, qui comptait déjà 70 antécédents, judiciaires s’était acheté un nouveau téléphone. Un objet que les enquêteurs avaient retrouvé lors de la perquisition de son domicile et qui avait permis de le localiser.