Roissy : Le mini four d’un avion prend feu en plein vol et provoque un atterrissage d’urgence


Un Airbus A330 de la compagnie canadienne Air Transat. Illustration. (Wikimedia)

L’appareil a dû faire demi-tour et se poser. Le commandant de bord a refusé de repartir.

Ce jeudi peu avant 16 heures, un Airbus A330 de la compagnie canadienne Air Transat, qui devait relier Paris à Montréal, a dû atterrir en urgence. À peine huit minutes après son décollage, le pilote de l’appareil a fait face à un incident grave.

Le mini four encastré a pris feu et des fumées toxiques se sont échappées dans l’avion transportant 385 passagers et 8 membres de l’équipage.

Atterrissage d’urgence et vol annulé

L’avion a fait demi-tour vers l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle et a atterri en urgence. Le sinistre était déjà maîtrisé lors de l’arrivée des secours.

Les services de la Police aux Frontières (PAF) ont indiqué que 29 passagers avaient été incommodés par les fumées, relate Le Parisien. Une analyse toxicologique a eu lieu mais elle n’a pas relevé de taux anormaux.


Le mini four a été retiré mais le pilote a refusé de repartir le jour-même. Les voyageurs vont devoir passer une nuit à l’hôtel.