Sahel : La France renforce l’opération Barkhane et envoie 600 militaires supplémentaires


Illustration. (photo ministère de la Défense)

4500 militaires se trouvent actuellement au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane, ils seront bientôt 5100 a annoncé le ministère des Armées ce dimanche.

Emmanuel Macron avait annoncé en janvier dernier lors du sommet à Pau avec les pays du G5 Sahel (Niger, Mali, Burkina, Tchad, Mauritanie), son intention d’envoyer 220 soldats en renfort dans le Sahel. Ce sont finalement 600 militaires qui vont rejoindre l’opération Barkhane annonce le communiqué du ministère des Armées.

« Cette décision s’inscrit dans les orientations du sommet de Pau et de la construction de la Coalition pour le Sahel. Il s’agit d’un effort conséquent pour les armées françaises : l’essentiel des renforts sera déployé dans la zone dite des trois frontières entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger. Une autre partie de ces renforts sera engagée directement au sein des forces du G5 Sahel pour les accompagner au combat », précise le communiqué de Florence Parly.

« Nous ne laisserons aucun espace à ceux qui veulent déstabiliser le Sahel »

La ministre précise aussi que « la lutte contre le terrorisme est notre priorité » et que la France « ne doit pas être seule ». « Nous ne laisserons aucun espace à ceux qui veulent déstabiliser le Sahel », peut-on également lire.

Ces derniers mois, les attaques des groupes djihadistes dans le Sahel se sont multipliées, infligeant de nombreuses pertes dans les troupes des armées locales.