Saint-Denis : Une femme de 20 ans enceinte battue à mort par son conjoint


Illustration Actu17 ©

Âgée de 20 ans, une femme enceinte est morte sous les coups de son compagnon ce mercredi matin à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Elle avait déposé une main courante la veille.

Un voisin a entendu les hurlements d’une femme vers 8 heures ce mercredi. Il s’est rendu dans le logement d’où provenaient les cris et a découvert la victime, une femme de 20 ans, enceinte de 3 mois, inconsciente. A côté d’elle se trouvait son conjoint de 22 ans.

Le SAMU est rapidement arrivé sur place et les médecins sont parvenus à ranimer la jeune femme, Leïla, qui est décédée vers 10 heures à l’hôpital Delafontaine de Saint-Denis, tout comme le bébé qu’elle portait. Son conjoint a été placé en garde à vue pour « homicide par conjoint ». Ce dernier l’aurait tuée en la frappant à mains nues.

Signe qu’il ne s’agissait pas d’une première fois, Leïla avait déposé une main courante ce mardi. Dans son récit, elle avait indiqué qu’elle était en couple avec son compagnon depuis le mois de décembre et que ce dernier avait parfois des crises de colère, évoquant au moins deux épisodes de ce type.

71e féminicide en 2019

Le meurtre de Leïla est le 71e féminicide depuis le 1er janvier, alors que 125 personnes ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire en 2017 (138 en 2016 et 136 en 2015). En début de semaine, la ministre de la Justice Nicole Belloubet avait indiqué sa volonté de « généraliser » l’utilisation des bracelets électroniques pour garder à distance les ex-conjoints violents et ainsi lutter contre les violences conjugales.