Saint-Malo : Le plafond de son appartement s’effondre, un dealer tombe dans son salon


Illustration Actu17 ©

L’affaire est rocambolesque. Un trafiquant de drogue, qui stockait sa marchandise dans les combles d’un immeuble, est passé au travers du plafond d’un appartement et s’est retrouvé pris au piège chez un habitant.


Les policiers de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) se souviendront sans doute longtemps de cette affaire, dont les tenants et aboutissants ont été couchés sur procès-verbal. Elle a eu lieu mardi, peu après 22 heures, dans un immeuble ancien du quartier de la Découverte à Saint-Malo.

Des bruits suspects dans les parties communes ont attiré l’attention d’un habitant du dernier étage de l’immeuble. Lorsqu’il a ouvert sa porte, il s’est retrouvé face à un inconnu qui venait de sortir de la trappe menant aux combles. Le jeune homme tenait dans ses mains une quinzaine de sachets de cannabis, rapporte Le Pays Malouin.

Maîtrisé par les habitants

Ni une, ni deux, avec l’aide d’un voisin, il a ceinturé le suspect et a appelé la police. Les fonctionnaires sont rapidement intervenus et n’ont eu qu’à cueillir le trafiquant de drogue, défavorablement connu de leurs services.

Dans l’appartement de l’habitant, les policiers ont constaté la présence d’un trou béant dans le plafond de plusieurs dizaines de centimètres de diamètre. Au sol, se trouvaient des morceaux de plâtre et la laine de verre. Le suspect avait en fait failli passer à travers le plafond.


Un complice pris au piège

À son tour, le voisin de pallier qui avait aidé à l’interpellation du suspect a constaté que son plafond avait été en partie détruit. Il a découvert un trou énorme d’une soixantaine de centimètres de diamètre, au-dessus de son téléviseur sur lequel son fils de 7 ans jouait à la console.

Une fois les constatations effectuées, les fonctionnaires sont repartis avec le mis en cause pour le placer en cellule de garde à vue. Mais soudain, l’habitant a repéré des pieds qui dépassaient de la petite table de son salon ! Un deuxième intrus, « un grand gaillard d’au moins 1,90 m » tentait de se cacher, a témoigné l’habitant au quotidien local.

Son voisin est venu lui prêter main forte et tous deux ont maîtrisé le complice du dealer. Les policiers ont fait demi-tour pour venir le récupérer.

Le trafic déjà démantelé quelques mois auparavant

Quelques mois avant cette affaire insolite, un réseau de trafiquants de drogue qui s’était installé dans l’immeuble avait déjà été démantelé. Huit suspects avaient alors été interpellés, a indiqué le patron du commissariat de Saint-Malo.

Cette fois, les deux mis en cause, en plus des poursuites pour le trafic de stupéfiants et les dégâts matériels causés, ont été verbalisés pour non-respect des mesures de confinement.