Saint-Ouen : 32 500 masques venant de Chine saisis dans un entrepôt UPS, 2 hommes placés en garde à vue


Illustration. (Shutterstock)

Deux hommes soupçonnés de trafic de masques de protection respiratoire ont été interpellés et placés en garde à vue. Ces derniers venaient récupérer 13 colis de masques lorsqu’ils ont été arrêtés.

Le directeur d’un entrepôt UPS situé à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) a contacté la police alors qu’il venait d’intercepter 13 colis provenant de Chine, qui contenaient des masques chirurgicaux.

Deux hommes sont venus les récupérer et « n’ont pu justifier de leur compétence médicale » a indiqué la préfecture de police de Paris ce mardi sur Twitter.

Ces derniers ont été placés en garde à vue. Au total, 32 500 masques ont été saisis et remis à l’Agence régionale de santé (ARS) afin qu’ils puissent être redistribués aux services sanitaires du département.

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Bobigny. Il s’agit de la saisie la plus importante dans le département depuis que le gouvernement a interdit la revente de ces masques, dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.