Salon-de-Provence : L’homme accusé d’avoir tué et découpé sa mère l’aurait en partie mangée


Illustration Actu17 ©

L’homme accusé d’avoir tué et découpé sa mère à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône) a avoué le meurtre devant les policiers avant d’être interné en psychiatrie.


Sa garde à vue a été écourtée en raison de son état de santé mentale. Un homme de 36 ans a été interpellé dans la nuit de samedi à dimanche vers 01h30. Les pompiers venaient de pénétrer dans l’appartement de sa mère avant de trouver cette femme de 57 ans tuée et découpée en plusieurs morceaux, qui avaient été dispersés partout dans le logement.

Les enquêteurs ont découvert des morceaux du corps de la victime dans le frigo ou encore dans le four raconte La Provence. Une terrifiante scène d’horreur.

Les circonstances de sa mort restent inconnues

Face aux policiers, le mis en cause a reconnu qu’il avait tué et découpé sa mère et qu’il avait également mangé une partie de son corps. L’autopsie pratiquée n’a pas encore permis de déterminer les circonstances du décès de la quinquagénaire. Des examens supplémentaires vont avoir lieu prochainement.

Déjà connu de la justice

Le tueur présumé qui était déjà suivi pour des troubles mentaux a été interné dans une unité psychiatrique spécialisée après la levée de sa garde à vue.

Ce dernier était déjà connu de la justice pour des délits routiers et des menaces sur son ex-compagne. Une expertise devra plus tard déterminer si le trentenaire peut être tenu responsable et donc jugé pour le meurtre de sa mère.

L’enquête criminelle pour assassinat a été confiée à la sûreté départementale de Marseille.