Sarcelles : Une femme de 81 ans agressée et dépouillée à son domicile, un adolescent de 16 ans écroué


Illustration. (Shutterstock / pikselstock)

Un adolescent âgé de 16 ans a été interpellé dans le cadre de l’enquête sur l’agression à domicile d’une femme de 81 ans à Sarcelles (Val-d’Oise). Le suspect a été mis en examen et écroué.

Les faits remontent au 17 juin dernier. Ce jour-là, une femme âgée de 81 ans a été agressée chez elle par trois jeunes individus qui ont fait irruption dans son domicile, un appartement situé à Sarcelles. Les agresseurs armés d’un couteau ont menacé l’octogénaire et lui ont réclamé des objets de valeurs et de l’argent.

L’un des auteurs a alors commencé à bâillonner la victime avec du ruban adhésif pour ne pas que cette dernière donne l’alerte. L’un de ses complices l’en a finalement empêché. A la place, l’octogénaire a été conduite de force dans les toilettes où elle est restée enfermée, tandis que les agresseurs fouillaient son logement de fond en comble.

Le trio a ensuite pris la fuite après s’être emparé de 390 euros en liquide ainsi que de plusieurs appareils multimédias indique une source policière. Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers de la sûreté départementale.

Trahi par une empreinte

Sur le lieu des faits, les enquêteurs ont saisi le morceau de ruban adhésif laissé au sol par les auteurs. Ils sont ensuite parvenus à isoler une empreinte papillaire. Celle d’un adolescent déjà connu dans le Fichier automatisé des empreintes digitales (FAED) et donc des services de police.


Le jeune mis en cause a été interpellé ce lundi et a été placé en garde à vue. L’exploitation de son téléphone portable a permis de constater que le suspect avait aussi fait des recherches correspondant aux objets volés au domicile de l’octogénaire. Ce qui n’a laissé aux policiers que très peu de doute sur son implication dans ce dossier. Durant ses auditions et face aux éléments le mettant directement en cause, le suspect a préféré garder le silence.

Déféré, il a été mis en examen avant d’être placé en détention provisoire. L’enquête se poursuit et les enquêteurs sont toujours à la recherche de ses deux complices.