Sécurité routière : 3239 personnes ont été tuées sur les routes de France en 2019


Le boulevard périphérique de Paris. (photo wikimedia)

La mortalité routière en France est en très légère baisse de 0,3% en 2019, en comparaison à 2018.


3239 personnes ont perdu la vie sur la route en 2019. La baisse enregistrée est de 0,3% comparé à 2018. Neuf personnes de moins ont été tuées.

« Ces chiffres sont historiques, mais ils sont le résultat d’une politique volontariste », a indiqué le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner à Janvry (Essonne), insistant sur le passage aux 80 km/h sur les routes secondaires mis en place par le gouvernement en juillet 2018.

A noter que le premier trimestre de 2019 avait été particulièrement meurtrier, le nombre de tués à l’automne a ensuite baissé de manière importante. « 36 vies ont été sauvées grâce à la mesure du 80 km/h », a déclaré Christophe Castaner. Plusieurs départements ont toutefois décidé de revenir aux 90 km/h, notamment le Cantal et la Corrèze rappelle Le Parisien.

La mortalité des cyclistes en hausse en 2019

La mortalité routière en Outre-mer a augmenté de 5,8% (254 décès). D’autre part, la baisse des tués sur les routes a profité à toutes les catégories d’usagers en métropole, excepté pour les cyclistes dont 184 ont été tués en 2019, soit 9 de plus que l’année précédente précise le communiqué de la Sécurité routière.


Par ailleurs, 11 personnes qui circulaient en trottinette ont été tuées l’an passé. C’est la première fois que cette catégorie d’usagers est inclus dans les statistiques.