Sedan : Une femme aurait tué deux personnes avant de se suicider en se jetant du haut du château fort


Le corps sans vie d'une femme de 49 ans a été retrouvé ce samedi en contrebas des remparts du château fort de Sedan. (photo Google)

Une quadragénaire se serait suicidée en sautant du haut du château fort de Sedan (Ardennes), après avoir tué un homme de 74 ans. La disparition inquiétante d’un autre homme a été signalée. Il pourrait être l’une de ses victimes potentielles.

Les policiers ont retrouvé le corps sans vie d’une femme de 49 ans en contrebas des remparts du château fort de Sedan, ce samedi soir. Elle aurait fait une chute de 19 mètres, au niveau du bastion du Gouverneur, du côté visible depuis le promenoir des Prêtres, relate L’Ardennais.

C’est la fille de la défunte qui a donné l’alerte vers 19 heures. Cette dernière avait été prévenue par sa mère qu’elle allait se suicider « en sautant du haut du château fort de Sedan », a indiqué le procureur de Charleville-Mézières Laurent de Caigny, cité par Ouest-France.

Les fonctionnaires ont mis en place un périmètre de sécurité et effectué des constatations. La quadragénaire, qui était bien la mère de la jeune femme ayant donné l’alerte, présentait « des lésions compatibles avec une chute d’une grande hauteur, pouvant correspondre au geste suicidaire rapporté » a précisé le magistrat. Une autopsie doit être pratiquée dans les prochains jours.

Deux armes à feu saisies sur le lieu du drame

La fille de la défunte leur a signalé que celle-ci souffrait « de troubles d’ordre psychiatrique » et que lors de leurs « derniers échanges téléphoniques » peu avant sa mort, elle l’avait informée avoir « attenté aux jours de deux personnes », a indiqué le procureur. Deux armes à feu ont également été trouvées sur place. Elles ont été saisies par les policiers pour être expertisées.


Les fonctionnaires du Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Reims (Marne) et ceux de la Sûreté départementale (SD) des Ardennes ont débuté des recherches pour tenter de retrouver les potentielles victimes. Rapidement, ils ont découvert le cadavre d’une « connaissance de la défunte », un homme de 74 ans. Il se trouvait à son domicile de Sedan.

Un médecin légiste a procédé à un examen du corps. Il supportait des blessures « pouvant correspondre » à un tir d’arme à feu. L’expert a estimé l’heure de sa mort « comme ayant pu intervenir dans le courant de l’après-midi », a précisé le magistrat, ajoutant que « les investigations se poursuivent pour établir les liens entre les deux morts ». Une autopsie doit être réalisée prochainement.

Les policiers recherchent une autre victime potentielle

Un autre homme, ayant pu être un compagnon de la défunte, est activement recherché. Il est considéré comme potentielle victime de la quadragénaire qui l’avait contacté avant de mourir. « Seules de nombreuses vérifications permettront de confirmer les derniers propos rapportés » par la fille de la défunte, qui « feraient d’elle le vraisemblable auteur d’un crime d’homicide », a conclu le procureur de Charleville-Mézières.

Ce dimanche, l’homme était toujours activement recherché par les policiers. Ils ont mis en œuvre de nombreux moyens pour tenter de le retrouver, notamment un chien spécialisé.