Seine-et-Marne : La porte du domicile d’un policier recouverte de slogans anti-police


Illustration. (biDaala_studio / Shutterstock)

Un policier de la BAC qui rentrait du travail ce samedi matin a découvert la porte de son domicile de Pontault-Combault (Seine-et-Marne), recouverte de slogans anti-police. Une enquête a été ouverte.


C’est un nouvel acte de menace envers un policier. Un fonctionnaire affecté dans une brigade anti-criminalité (BAC) d’Île-de-France, rentrait chez lui ce samedi matin vers 07h30 lorsqu’il a découvert la porte de son domicile recouverte de multiples tags anti-police.

« ACAB » (All cops are bastards, ndlr) ou « 1312 » qui a la même signification, ou encore « flic suicidé, à moitié pardonné », peut-on lire sur sa porte prise en photo par RTL.

Une enquête a été ouverte afin d’identifier et interpeller le ou les auteurs de cet acte.

Des policiers menacés de mort par courrier

Les faits interviennent quelques jours après que de nombreux policiers ont reçu un courrier de menaces de mort à leur domicile, à Grenoble, Limoges ou Périgueux.

Dans le même temps, un autre policier de Saint-Dizier (Haute-Marne) a quant à lui été pris dans un guet-apens à la sortie de son service ce vendredi.