Seine-et-Marne : Le chauffard sans permis prend la fuite avec un policier accroché à sa portière


Illustration © Actu17

Un automobiliste a refusé de se soumettre à un contrôle du confinement à Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne), ce dimanche. Il a foncé sur une policière et pris la fuite avec autre fonctionnaire de police accroché à la portière.


Un contrôle de police a failli virer au drame, ce dimanche vers midi, sur la commune de Montereau-Fault-Yonne. Un équipage de policiers procédait à un contrôle d’attestations de déplacement dérogatoire, lorsque le conducteur d’une Volkswagen Polo est arrivé sur le dispositif.

Il a fait mine de se plier aux injonctions des fonctionnaires, mais n’a pas pu présenter d’attestation, ni de pièce d’identité, ni même de permis de conduire. Interrogé sur son identité, il a décliné un nom. Les policiers ont alors entrepris de l’inviter à les suivre au commissariat pour procéder à une vérification, relate La République de Seine-et-Marne.

Il fonce sur une policière

Placé côté conducteur, un fonctionnaire a passé sa main pour retirer la clé de contact de la voiture, mais l’individu a redémarré en trombe. Il a foncé sur une policière, qui a esquivé le véhicule in extremis.

Le chauffard a parcouru une vingtaine de mètres avec le fonctionnaire accroché à la portière. Sa course a pris fin contre une butte de terre, et le fuyard a poursuivi sa course à pied. Il a escaladé un grillage pour se soustraire aux policiers.


Dans le même temps, des renforts des commissariats de Moret et de Fontainebleau sont intervenus, de même que la police municipale de Montereau. Ils ont bloqué les accès de différents entrepôts situés dans le secteur, avant de repérer le suspect qui se trouvait sur le toit d’un entrepôt désaffecté.

Sans permis, il faisait l’objet d’une fiche de recherche

Les fonctionnaires de police arrivés en nombre sont parvenus à interpeller le fuyard avec l’aide de leur collègue blessé dans l’intervention. Ce dernier s’est vu délivrer 3 jours d’Incapacité totale de travail (ITT).

Le mis cause est un jeune majeur de nationalité russe et appartenant à la communauté tchétchène, domicilié sur la commune. Il a été placé en garde à vue. Les enquêteurs ont pu déterminer qu’il n’était pas titulaire du permis de conduire et qu’il faisait l’objet d’un mandat de recherche pour effectuer une peine de 8 mois de prison ferme.

Par ailleurs, un autre jugement de deux ans de prison ferme lui a été notifié. Un mandat de dépôt a été délivré à son encontre et il a été incarcéré à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis. Son véhicule a été placé en fourrière. Il doit être jugé pour « conduite sans permis, violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique avec arme par destination » et « refus d’obtempérer ». Une audience a été fixée au mois de janvier prochain.