Seine-et-Marne : Menacée par son père armé d’un marteau, elle se défenestre et blesse un policier


Un drame a sans doute été évité grâce à l'intervention des policiers dans la rue du Perrier à Torcy, dimanche soir. (photo Google)

Une jeune femme a sauté par la fenêtre du domicile familial pour échapper à son père menaçant et armé. Sa chute a été amortie par un fonctionnaire de police venu à son secours.

Un drame a sans doute été évité grâce à l’intervention des policiers, ce dimanche vers 22h40, dans la rue du Perrier à Torcy (Seine-et-Marne). Les policiers ont été alertés par un SMS envoyé par une jeune femme au 114, qui se disait menacée par son père armé, rapporte Le Parisien.

Le service joignable au 114 permet d’activer les secours quand il n’est pas possible de parler, soit à cause d’un handicap, soit en raison de la situation d’urgence qui ne le permet pas.

Lorsque les policiers sont arrivés sur place, la jeune femme de 21 ans était à la fenêtre du domicile familial situé au 2ème étage. Elle leur a expliqué qu’elle était menacée par son père armé d’un marteau. Alors qu’un policier de la brigade anticriminalité (BAC) de Noisiel est resté à maintenir le dialogue avec elle, ses collègues sont montés dans les étages pour atteindre l’appartement.

Le fonctionnaire se précipite pour amortir sa chute

Apeurée après les menaces de son père et retranchée dans sa chambre, la requérante s’est finalement défenestrée et elle est tombée de 7 mètres. En contrebas, le policier s’est précipité pour amortir sa chute et tous deux ont été blessés.


Dans le même temps, les autres fonctionnaires de police ont pénétré dans le logement où se trouvaient son père, âgé de 59 ans, et sa mère. Le mis en cause a été interpellé et placé en garde à vue pour « menace avec arme ».

La jeune femme et le policier hospitalisés

La victime souffrait d’une fracture à la jambe droite et a été conduite à l’hôpital Henri-Mondor à Créteil dans le Val-de-Marne. Le policier, qui a été blessé en amortissant sa chute, présentait des hématomes au visage et souffrait de maux de crâne. Il a été hospitalisé au Grand hôpital de l’Est francilien, à Jossigny.

Le père de la jeune fille ne lui a pas porté de coup. Face aux enquêteurs, il a reconnu l’avoir menacée avec un marteau. L’enquête se poursuit.