Seine-et-Marne : Un agent de la sûreté ferroviaire agressé à l’arme blanche dans le train après son service


Illustration Sûreté Ferroviaire (SNCF).

La très violente agression aurait pu se terminer en drame.

Un agent SNCF de la Sûreté ferroviaire qui venait de quitter son service a subi une violente agression, ce jeudi soir.

Il se trouvait en civil dans son train retour lorsqu’un groupe d’individus est monté dans la même voiture que lui. L’un d’entre eux a voulu s’installer dans le compartiment réservé aux bagages.

La situation dégénère

L’agent a tenté de le dissuader de s’installer à cet endroit, sans décliner sa fonction dans un premier temps. Une altercation a éclaté et l’agent a alors annoncé sa qualité.

Au lieu de se calmer, l’individu menaçant a fait mine de lui porter des coups, avant de le frapper violemment. L’agresseur a empoigné une lame et en a porté des coups à la victime.


Blessé par arme blanche

L’agent SNCF a été touché par la lame à l’avant-bras et au cuir chevelu, relate La République de Seine-et-Marne, mais il a réussi à parer de nombreux coups dirigés vers son visage. Des contrôleurs présents dans le train ont alerté les forces de l’ordre et le train a été stoppé en gare de Melun.

Les policiers ont ainsi pu interpeller l’agresseur qui a été placé en garde à vue. Àgé de 25 ans, il était déjà défavorablement connu de la police sous diverses fausses identités. Il devait être déféré devant le procureur de la République de Melun ce weekend.

La victime s’est vu délivrer 5 jours d’incapacité totale de travail (ITT).