Seine-Maritime : Agressé et menacé avec un pistolet, le maire de Bihorel fuit de chez lui entièrement nu


Illustration (Shutterstock)

Un agresseur est entré chez le maire de Bihorel (Seine-Maritime) et l’a contraint à se mettre totalement nu sous la menace d’une arme, avant de le prendre en photo.

C’est une agression plutôt singulière dont a été victime Pascal Houbron (DVD), maire de Bihorel, ce mardi vers midi. Un de ses administré s’est présenté à son domicile, au prétexte d’une discussion au sujet d’un document d’urbanisme.

Une fois à l’intérieur, l’homme, âgé de 57 ans, a brandi un pistolet et a menacé l’édile en l’obligeant à se déshabiller totalement. Il l’a ensuite contraint à se mettre sur le canapé et l’a pris en photo , relate 76actu.

La victime s’enfuit et alerte les secours

Sous le choc et voyant sa vie menacée, l’élu, âgé de 53 ans, a obtempérer avant de le bousculer et de parvenir à s’enfuir de chez lui entièrement nu. Il s’est réfugié dans le garage d’un voisin et a alerté les secours. La victime a ensuite déposé plainte.

Peu de temps après, le suspect s’est dénoncé de lui même à la police. Il a été placé en garde à vue pour « violences aggravées », indique le parquet. Il s’est avéré que l’arme de poing était une réplique airsoft. La Sûreté départementale de Seine-Maritime est en charge des investigations.


Sur les réseaux sociaux, l’élu a tenu à remercier les personnes qui lui ont témoigné leur soutien.

Un habitant de la commune qu’il connait bien

« Ce n’est pas un proche, mais je le connais », a confié à 76actu le maire de la commune. « C’est un administré avec qui j’ai eu un problème il y a 15 ans. Il a toujours pensé que la Ville avait alors bloqué son projet immobilier. Il a voulu me présenter un autre projet d’urbanisme. En cette période de confinement, je lui ai proposé de venir chez moi », a-t-il expliqué.