Seine-Maritime : En route pour commettre un assassinat, il braque les policiers


Illustration Actu17 ©

Les forces de l’ordre ont été avisées qu’un homme s’apprêtait à tuer sa mère et son frère et qu’il avait pris la route pour se rendre à leur domicile.

Un opérateur de Police-Secours a reçu un appel inquiétant, ce mardi vers minuit et demi. Paniqué, ce requérant qui habite Oissel (Seine-Maritime) lui a indiqué qu’un membre de sa famille venait de prendre la direction de la cité Kirschner pour assassiner son frère et sa mère.

Il a précisé à l’opérateur que le suspect était équipé de deux poignards et d’une arme de poing, relate France Info.

La BAC prend contact avec les cibles potentielles

Immédiatement, les patrouilles du secteur ont été mises en alerte et un équipage de la brigade anticriminalité (BAC) a été dépêché au domicile des cibles présumées du forcené.

Lorsque les policiers ont frappé à la porte, le frère leur a ouvert. Après une rapide discussion, il leur a indiqué que personne ne s’était présenté pour jusqu’à présent. Sans doute devançaient-ils le suspect.


Les policiers se font braquer

Les fonctionnaires de la BAC ont alors décidé de patrouiller dans le secteur, munis d’un signalement du suspect. Rapidement, ils l’ont repéré dans sa voiture. Mais lui aussi, et il a changé de direction.

Il a été intercepté et les policiers ont vu qu’il tenait un pistolet à la main. Ils lui ont intimé l’ordre de lever les mains en l’air en le braquant, mais le suspect n’a pas obtempéré. Il a alors levé son arme dans leur direction.

Un pistolet prêt à faire feu

Le face à face extrêmement tendu, a duré jusqu’à ce qu’il lâche finalement son arme. Il s’agissait d’un pistolet de calibre 7,65 mm, chargé et avec une cartouche chambrée.

Il a été interpellé et placé en garde à vue. Alcoolisé, ce jeune homme de 29 ans portait également deux poignards de 10 et 20 cm de lame. Une enquête est en cours.