Seine-Maritime : Reconnu comme étant le fils d’un policier, un adolescent est roué de coups


Illustration. (Shutterstock)

Plusieurs adolescents ont été roués de coups à Fécamp (Seine-Maritime). L’une des victimes s’est vu prescrire 21 jours d’ITT.

Tout a commencé quand un homme a demandé à des adolescents âgés de 16 à 17 ans s’ils avaient une cigarette, il était environ minuit dans la nuit de samedi à dimanche, rue Jacques-Huet à Fécamp.

Ce dernier a alors reconnu le fils d’un policier municipal de la commune mais les mineurs ont poursuivi leur chemin. L’homme est revenu quelques instants plus tard avec quatre autres individus et ont attaqué les adolescents qui ont été roués de coups raconte 76actu.

Les victimes ont reçu des coups de pied et des gifles, certains ont eu leurs lunettes cassées. L’un des adolescents s’est vu attribuer 21 jours d’ITT (incapacité totale de travail) à l’hôpital. Les quatre mineurs ont déposé plainte, donnant dans le même temps des indications précises sur l’un des agresseurs qu’ils ont reconnu.

Deux suspects déjà connus de la police condamnés à de la prison avec sursis

Ce dernier ainsi qu’un second agresseur ont été interpellés ce dimanche en début d’après-midi indique Tendance Ouest. Âgés de 23 et 21 ans, les deux mis en cause déjà connus des services de police ont été placés en garde à vue et ont en partie reconnu les faits.


Ils ont été déférés et jugés en comparution immédiate ce lundi au tribunal correctionnel du Havre. L’un a écopé d’une peine de 8 mois de prison avec sursis, le second a 12 mois de prison avec sursis.