Seine-Maritime : Un important dispositif de police et de secours déployé suite à une fausse prise d’otages


Illustration. (Shutterstock)

Un individu a alerté les forces de l’ordre d’une prise d’otages en cours à Darnétal, près de Rouen (Seine-Maritime). Il s’agissait d’un canular.


L’opération a mobilisé une trentaine de policiers ainsi que vingt sapeurs-pompiers et neuf véhicules de secours, de 20h50 à 22 heures ce lundi. Tout a débuté lorsqu’un équipage de la brigade anticriminalité (BAC) a été requis pour intervenir en urgence sur une prise d’otages dans le gymnase Jules Ferry de Darnétal.

Un important dispositif d’intervention et de secours a été déclenché par les autorités qui pouvaient craindre le pire. En effet, le requérant avait signalé aux policiers que deux hommes encagoulés, munis d’armes de poing, retenaient une dizaine de personnes dans le complexe sportif, relate 76actu.

Le gymnase évacué en urgence

Rapidement sur les lieux, les policiers ont mis en place un périmètre de sécurité. Ils se sont toutefois rendu compte que des détails ne correspondaient pas avec les informations communiquées par le requérant.

Sur place, un entraînement sportif était en cours et tout semblait se dérouler normalement. Dans le doute et pour ne prendre aucun risque, le complexe sportif a été évacué en totalité.


Une enquête en cours

Plus d’une heure après le début de l’intervention, l’important dispositif de secours déployé a été levé. Compte tenu des faits et de la mobilisation des pompiers et des policiers, une enquête judiciaire a été ouverte pour « dénonciation d’un délit imaginaire ». Le plaisantin, qui n’a pas fait rire grand monde, est activement recherché pour répondre de son acte.