Seine-Maritime : Une patrouille attaquée à la barre de fer, un policier blessé


Une patrouille de la Police Municipale du Grand-Quevilly attaquée lors d’une intervention. (DR)

Inquiets, des habitants du Grand-Quevilly (Seine-Maritime) ont signalé à la police la présence d’un homme porteur d’une arme longue, en pleine rue.

Ce lundi vers 20 heures, un équipage de la Police Municipale du Grand-Quevilly a été violemment agressé. Arrivés dans la rue du 11-Novembre, les policiers ont immédiatement localisé le suspect.

L’homme était en fait en possession d’un fusil de paint-ball et aurait commis des dégradations. Mais lorsque les agents ont voulu le contrôler, la situation a dégénéré.

Attaqués à coups de barre de fer

Le suspect a refusé de se laisser contrôler. La tension est montée d’un cran lorsqu’il a été interpellé et menotté. Il a tenté d’ameuter tout le quartier pour qu’on vienne le libérer, rapporte 76actu. Et son appel a été entendu.

« Là, les policiers municipaux ont été pris à partie. Un individu a tapé sur leur véhicule à coups de barre de fer, brisant les vitres. Un policier a été blessé par des éclats de verre. » selon une source proche de l’enquête. Un policier a failli se prendre la barre de fer dans la tête, relate 76actu.


Il s’évade avec les menottes aux poignets

L’équipage de police attaqué a demandé du renfort à la Police Nationale. Le fonctionnaire blessé a été pris en charge par les secours et hospitalisé.

Le suspect interpellé un peu plus tôt a profité de la situation pour prendre la fuite, encore menotté. Les policiers municipaux ont été contraints de reculer.

La BAC arrive en renfort

Après des recherches dans le secteur, le suspect en fuite a été repéré par une patrouille de la brigade anticriminalité (BAC). Il a été de nouveau interpellé puis placé en garde à vue.