Seine-Saint-Denis : Deux femmes violées en pleine rue en l’espace de 24 heures, à Aulnay et à Montreuil


Illustration Actu17 ©

Les enquêteurs du service départemental de la police judiciaire (SDPJ) de Seine-Saint-Denis se sont vu confier deux enquêtes distinctes pour le viol de deux femmes ces dernières 24 heures. Des faits qui se sont produits à Aulnay-sous-Bois dans un parc ce mercredi, et à Montreuil dans la rue, le lendemain.

Il était environ 21h15 ce mercredi soir lorsqu’une femme de 45 ans se promenait dans le parc du Sausset, à Aulnay-sous-Bois, fermé en cette période de confinement. Elle n’a pas entendu son agresseur arriver dans son dos puisqu’elle avait un casque et de la musique dans les oreilles.

L’homme a tenté de l’étrangler à mains nues à plusieurs reprises avant de la projeter au sol, et de la frapper au visage. La victime a raconté avoir perdu connaissance sous la violence de l’agression alors que l’auteur était en train de lui baisser son pantalon.

Des « stigmates de violences graves »

Lorsqu’elle a repris conscience, elle a constaté qu’on lui avait volé ses sous-vêtements. Son téléphone portable avait également disparu. C’est un homme qui faisait son footing qui est venu en aide à la quadragénaire. Cette dernière a été conduite à l’hôpital Jean Verdier à Bondy, et la police a été prévenue de ce qu’il venait de se produire.

Le parquet de Bobigny qui évoque les « stigmates de violences graves » de la victime, a indiqué qu’une enquête pour viol avait été ouverte et confiée au service départemental de la police judiciaire (SDPJ).


« À la suite des mesures gouvernementales et à un arrêté du préfet, nos parcs départementaux ont été fermés au public. L’information de la fermeture des parcs est bien visible sur les portes de nos parcs. Nous en appelons clairement à la responsabilité et au civisme de chacun », a réagi le conseil départemental de Seine-Saint-Denis, propriétaire du site, au journal Le Parisien. « Nous sommes particulièrement choqués par cet acte barbare », a-t-il ajouté.

Traînée sous un porche et violée dans la rue

Les policiers du SDPJ 93 ont reçu un second dossier ce jeudi soir. Celui du viol d’une autre femme, âgée de 20 ans, agressée en pleine rue par deux hommes à Montreuil, ce jeudi soir. La victime sortait de chez une amie vers 22h10 lorsqu’elle a croisé deux hommes dans une rue située à proximité de l’avenue de la résistance.

L’un l’a d’abord étranglée avec ses deux mains et l’a traînée sous un porche se trouvant à proximité. Son complice a alors retiré le pantalon de la victime avant de la violer, tandis que cette dernière hurlait.

Un passant a entendu ses cris et s’est approché. Les deux agresseurs ont décidé de prendre la fuite et le témoin s’est lancé à leur poursuite, en vain.

La jeune femme originaire du Val-d’Oise s’est ensuite présentée à la caserne de sapeurs-pompiers située à proximité, où elle a été prise en charge. Elle a été conduite à l’hôpital Jean Verdier à Bondy. Les policiers ont quant à eux procédé à des relevés de traces et indices sur le lieu des faits, avec pour but d’isoler une trace ADN et ainsi permettre l’identification des auteurs.