Seine-Saint-Denis : Un surveillant mis en examen et écroué pour «viols» dans un collège de Drancy


Illustration. (Adobe Stock / Roman Bodnarchuk)

L’affaire est particulièrement grave. Quatre plaintes visant un surveillant de collège ont d’ores et déjà été déposées pour des viols et agressions sexuelles sur des mineurs. D’autres victimes pourraient se manifester.

Un surveillant d’un collège de Drancy (Seine-Saint-Denis) est soupçonné d’avoir commis des viols et des agressions sexuelles sur des élèves, révèle RTL. L’homme, âgé d’une trentaine d’années, exerçait dans cet établissement scolaire depuis 2017.

Quatre victimes, essentiellement des garçons, ont déposé plainte contre lui entre les mois de février et mai derniers. Toutefois, les victimes pourraient être plus nombreuses. Le surveillant a été interpellé et placé en garde à vue le 29 février dernier pour « viols, agressions sexuelles et corruptions de mineurs ».

Au terme de sa garde à vue, il a été mis en examen et placé en détention provisoire dans le cadre d’une information judiciaire. Les enquêteurs travaillent désormais sous la direction d’un juge d’instruction.

Il aurait monté un stratagème pour se retrouver seul avec les enfants

D’après RTL, les faits auraient eu lieu dans le collège et chez certains mineurs. Le surveillant aurait prétendu donner des cours de soutien pour pouvoir se retrouver seul avec les collégiens. Il aurait ciblé des familles monoparentales qui s’expriment mal en français pour profiter de la faiblesse de certains enfants.


Le trentenaire aurait commencé par échanger des images à caractère pédopornographiques avec des élèves sur les réseaux sociaux, précise France Bleu.

Dès que l’information a été connue par les services de l’Éducation nationale, le Rectorat a immédiatement mis en place une cellule de soutien psychologique au sein du collège destinée aux élèves et aux employés. En parallèle, des équipes mobiles de sécurité ont été dépêchées dans l’établissement pour soutenir les enseignants.