Sevran : Un homme ensanglanté retrouvé mort dans une maison en feu, la brigade criminelle saisie


Illustration. (MG White/shutterstock)

Moins de vingt-quatre heures après l’incendie mortel survenu samedi soir à Sevran (Seine-Saint-Denis), l’hypothèse d’un acte criminel est privilégié.


Vers 18h25 dans la rue Gabriel Péri, les pompiers sont intervenus pour lutter contre un feu qui s’est déclaré dans un pavillon. Rapidement sur place, les soldats du feu maîtrisent les flammes avant de découvrir un corps sans vie dans la maison. Cet homme, qui pourrait être le propriétaire des lieux, était ensanglanté. Il présentait des traces de brûlures sur les bras et au niveau du dos.

La voisine de la maison mitoyenne a été interrogée par les forces de l’ordre et raconte qu’elle a entendu des cris et des bruits sourds, provenant de chez son voisin. Ce témoin crucial a surtout vu un homme quitter précipitamment les lieux avant que l’incendie ne se déclare dans le pavillon.

Une autopsie va être pratiquée

Le cadavre de la victime a été transporté à l’Institut médico-légal où il subira une autopsie. Les techniciens du laboratoire central devaient se déplacer sur les lieux ce dimanche matin pour tenter de comprendre les causes du sinistre.

La brigade criminelle de la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) de Paris est chargée de mener la suite des investigations.