Solidaires, des policiers et militaires s’unissent pour venir en aide à leurs blessés


Un raid de l’association Au-delà de nos handicaps (ADH)

Deux associations viennent de signer un partenariat pour venir en aide aux victimes de troubles post-traumatiques et/ou de blessures physiques survenues dans le cadre de leurs missions au service du public.


Pour ces policiers et militaires, « solidarité » n’est pas un vain mot.

Les associations UACPPSI Police Action-Solidaire et Au-delà de nos handicaps (ADH) se lient pour proposer des stages de redynamisation en pleine nature à leurs adhérents. Destinés aux militaires et policiers victimes, ces stages visent à « repousser les limites de la blessure » et « aident nos camarades à retrouver le chemin qui mène au-delà du handicap et vers de nouvelles perspectives de vie », indique leur communiqué.

Des raids en montagne

Ces stages sont « pris en charge en totalité » précise Didier Cottin de l’association Police Action-Solidaire. Ils se déroulent pour la plupart en montagne et prennent la forme de raids.

Un participant témoigne : « Il m’est très difficile de poser des mots sur ce que je ressens actuellement ! Nous sommes arrivés chacun d’horizons divers avec nos histoires, nos soucis, nos douleurs et nos handicaps. Nous avons accepté de mélanger nos vies compliquées pendant un moment de mise à l’épreuve. […] J’ai trouvé de nouveaux frères et soeurs dans cette aventure qui m’a apporté une place dans notre monde rempli de difficultés ».