Soupçonnés de 200 cambriolages dans le Sud, 5 suspects interpellés par les gendarmes


Illustration Actu17 ©

Une vaste opération de gendarmerie a eu lieu dans plusieurs départements du Sud de la France. Les enquêteurs agissaient dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour « association de malfaiteurs » et « vols aggravés ».


Environ 80 gendarmes ont été mobilisés ce mercredi pour procéder aux interpellations de cinq suspects. Les militaires de la section de recherches de Nîmes et des brigades de recherches d’Alès (Gard) et d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) étaient assistés du GIGN d’Orange. Les interpellations ont eu lieu au Puy-Sainte-Réparade ainsi qu’à Pertuis, rapporte Le Parisien.

Près de 200 cambriolages en 4 mois

Les cinq hommes sont soupçonnés d’avoir commis près de 200 cambriolages en quatre mois. De nombreuses perquisitions ont été menées dans la foulée des arrestations, ce mercredi. Les enquêteurs ont déterminé que cette équipe de malfaiteurs a commis 50 cambriolages, mais elle serait impliquée dans 200 vols de ce type au total.

Les voleurs ciblaient des villas situées dans les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, le Gard et l’Ardèche pendant l’absence de leurs propriétaires. Pour se rendre dans ces quartiers résidentiels, les malfaiteurs s’emparaient frauduleusement de voitures, principalement dans le secteur d’Aix-en-Provence. Après les cambriolages, les véhicules étaient incendiés.

Un fugitif parmi les suspects

L’un des cinq suspects interpellés était considéré comme évadé car il n’avait pas réintégré sa cellule de prison. Il était recherché depuis un an, relate Objectif Gard.


Tous doivent être présentés à un juge d’instruction d’Alès ce vendredi.