Strasbourg : Une gendarme de 31 ans se suicide avec son arme de service


Illustration. (Shutterstock)

Une gendarme âgée de 31 ans s’est suicidée avec son arme de service, dans son logement de fonction, à la caserne Ganeval de Strasbourg (Bas-Rhin).

Son corps a été découvert ce mardi matin par ses collègues. Une gendarme de 31 ans, Maréchal des logis chef, s’est donné la mort en utilisant son arme de service dans son logement de fonction situé à la caserne Ganeval, rue de Molsheim, à Strasbourg, rapporte L’Alsace.

Elle était affectée à la cellule de renseignement de la région Alsace depuis le 1er août après une mutation obtenue à sa demande. La militaire avait passé sept années à la brigade de Sainte-Marie-aux-Mines (Haut-Rhin) auparavant.

« Je l’appréciais beaucoup, c’était quelqu’un de disponible, de travailleur. Elle était consciencieuse, très sociable, avenante et dévouée pour son travail », a réagi le major Laurent Weil, chef de la brigade de Sainte-Marie-aux-Mines, auprès de nos confrères. Une psychologue de la gendarmerie s’est rendue sur place.

Il s’agirait du sixième suicide dans les rangs de la gendarmerie depuis le 1er janvier. A la fin août, un gendarme adjoint volontaire âgé de 19 ans a mis fin à ses jours dans les locaux de la brigade territoriale de Colmar (Haut-Rhin).