Sydney : Un homme armé d’un couteau a attaqué des passants en hurlant «Allah Akbar», au moins une blessée


Un homme armé d'un couteau a attaqué des passants dans la rue à Sydney. (capture écran vidéo @TheBoringGit)

Un homme âgé d’une vingtaine d’années a attaqué des passants dans la rue avec un couteau, à Sydney (Australie), tout en hurlant « Allah Akbar ». Il a été maîtrisé par des passants puis arrêté. Une femme a été blessée. Le corps d’une autre femme a été retrouvé sans vie dans un immeuble situé à proximité.

Il était environ 14 heures (heure locale, 6 heures à Paris) à Sydney lorsqu’un individu armé d’un grand couteau a été arrêté par la police. Il venait d’être maîtrisé par des passants qui ont utilisé une chaise notamment pour le maintenir au sol, le temps que les policiers arrivent. L’assaillant a été placé en garde à vue.

Les faits se sont produits dans le quartier central des affaires de Sydney. L’agresseur a tenté de poignarder plusieurs personnes et a blessé au moins une femme qui est dans un état stable selon 9News. La victime âgée de 41 ans a été conduite à l’hôpital Saint-Vincent.

L’assaillant l’a poignardée dans le dos et s’est attaqué à elle au hasard a indiqué la police.

Une femme de 21 ans tuée

La police a découvert peu après, vers 15h15, le corps sans vie d’une femme dans un immeuble résidentiel, rue Clarence. Cette dernière aurait été tuée à coups de couteau selon une source policière citée par les médias locaux.


L’assaillant est accusé d’être l’auteur de ce meurtre a annoncé la police peu avant 17 heures. La jeune femme était âgée de 21 ans.

La police évoque une « idéologie terroriste »

La police a indiqué peu après 16h30 (heure locale) que l’assaillant avait agi seul et qu’il n’avait pas de liens avec le terrorisme, mais seulement une « idéologie terroriste ».

Une vidéo amateur montre l’assaillant couteau à la main, monter sur une berline et continuer son chemin, avant d’être arrêté par plusieurs personnes.

Une attaque « profondément préoccupante »

Le Premier ministre australien Scott Morrison évoque une attaque « profondément préoccupante » et a félicité les passants qui ont maîtrisé l’assaillant. « Les motivations de cette attaque n’ont pas encore été déterminées et la police poursuit son enquête », a-t-il écrit sur Twitter.

« Nos pensées vont à tous ceux qui ont été touchés par cette violente attaque », a ajouté Scott Morrison.