Tarascon : Un homme meurt durant son interpellation, la police des polices ouvre une enquête


Illustration. (wikimedia)

Une enquête de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) est diligentée par le parquet de Tarascon pour établir les circonstances exactes du drame.

Ce mercredi vers 21h15, les policiers ont surpris un individu en train de dégrader le logement d’un concierge d’une école du centre-ville de Tarascon (Bouches-du-Rhône).

Les fonctionnaires de police auraient été contraints de faire usage d’un pistolet à impulsions électriques (PIE) pour le maîtriser. Deux utilisations en ont été faites sur le suspect âgé de 38 ans, jugé très agressif. Le concierge a comparé son comportement à celui d’une « bête féroce », relate France Info.

Ce dernier est décédé d’un arrêt cardiaque quelques minutes après les coups de Taser, alors qu’il était menotté et que les policiers tentaient de l’emmener vers les pompiers.

Une autopsie prévue

Rien ne permet d’affirmer pour l’heure que les coups de pistolet à impulsions électriques sont à l’origine de sa mort, selon le procureur. Les premiers éléments de l’enquête semblent montrer que son usage est justifié.


Une autopsie doit avoir lieu ce jeudi après-midi.