Tarn : Un homme de 43 ans meurt en cellule de dégrisement au commissariat d’Albi


L'hôtel de police d'Albi dans le Tarn. (photo Google)

Un homme a été retrouvé mort dans la nuit de mardi à mercredi dans une cellule du commissariat d’Albi (Tarn). Il avait été arrêté en état d’ivresse publique et manifeste la veille au soir, dans le centre-ville.

Lors d’une ronde de surveillance peu avant minuit, le chef de poste du commissariat d’Albi et son adjoint ont fait la macabre découverte. L’homme de 43 ans qui se trouvait en cellule de dégrisement gisait inconscient, rapporte La Dépêche.

Arrêté en ivresse publique et manifeste

Il avait été arrêté quelques heures plus tôt, vers 18h20 dans une rue du centre-ville alors qu’il était en ivresse publique et manifeste (IPM). Vers 19 heures, après avoir été examiné par un médecin, le quadragénaire avait été placé dans cette cellule de dégrisement.

Les fonctionnaires lui ont prodigué les gestes de premiers secours avant l’arrivée du SAMU qui a pris le relais, mais l’homme n’a pas pu être réanimé. Son décès a été déclaré peu après minuit, a indiqué le procureur de la République d’Albi, Alain Berthomieu.

Les enregistrements de la vidéosurveillance saisis

La cellule est dotée d’une caméra de surveillance dont les enregistrements ont été saisis pour les besoins de l’enquête. Des constatations d’usage ont été effectuées par les techniciens de l’identité judiciaire. Le corps du défunt a été transféré ce mercredi matin à l’Institut médico-légal de Toulouse Rangueil, où une autopsie devait être pratiquée.