Tarn : Un policier hors service grièvement blessé par balle à Valdurenque


Illustration Actu17 ©

Un policier qui était hors service, en pleine partie de pêche, a été grièvement blessé par balle à Valdurenque, près de Castres (Tarn) ce samedi matin. Un homme est en garde à vue.

Il était en repos en train de pêcher lorsqu’il s’est fait tirer dessus, a priori sans aucune raison. Un policier est ce samedi soir hospitalisé à Toulouse (Haute-Garonne). Vers 09h30 ce samedi matin, le fonctionnaire hors service âgé de 52 ans était en train de pêcher dans la Durenque, au milieu des bois, à quelques centaines de mètre du centre du village, lorsqu’il a été abordé par un homme raconte La Dépêche.

Ce dernier aurait soudainement exhibé une arme à feu avec laquelle il a tiré sur le pêcheur. La victime a été touchée au niveau du flanc droit et a pris la fuite pour donner l’alerte et prévenir les secours, sa blessure étant grave.

Le policier a été rapidement pris en charge et transporté à l’hôpital de Castres puis vers un hôpital toulousain où il devait être opéré. Le fonctionnaire a été touché à un bras et au niveau d’un poumon mais ses jours ne sont heureusement pas en danger selon nos informations, malgré la gravité de ses blessures. Ce dernier est enquêteur à la brigade de sûreté urbaine (BSU) du commissariat de Castres précise le quotidien. D’autre part, des riverains de la rivière ont indiqué qu’ils avaient entendu plusieurs coups de feu.

Le suspect se présente à la gendarmerie de Castres

Alertés de ce qui venait de se produire, les gendarmes ont lancé d’importantes recherches pour retrouver l’auteur des faits. Pas moins de trois pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) du Tarn, de la communauté de brigades de Labruguière, de la brigade motorisée ainsi que de la brigade de recherche de la compagnie de Castres se sont lancés à la recherche du tireur.


De son coté, le maire du village a demandé aux habitants de rester chez eux et de signaler la présence du suspect aux forces de l’ordre, s’ils venaient à l’apercevoir.

Le mis en cause de 21 ans avait fui à Castres. Son père l’a contraint à se présenter à la gendarmerie de la ville, où il a été immédiatement placé en garde à vue. Les militaires de la section de recherche de Toulouse ont été chargés des investigations.

Ses motivations restent inconnues

Le mis en cause a-t-il reconnu et visé délibérément ce policier hors service ? L’enquête devra le déterminer. Ses motivations ne sont pas connues à ce stade. Le tireur est en tout cas déjà connu des services de police. Ce dernier au « profil inquiétant », est régulièrement aperçu avec une arme alors qu’il promène son chien. Le maire avait déjà fait plusieurs signalement à la gendarmerie soulignent nos confrères.

Le jeune homme a ouvert le feu ce samedi matin en utilisant une carabine 22 long rifle. En outre, une perquisition a été menée dans le pavillon où il habite. En mars 2018, l’auteur présumé des faits avait écopé de 4 mois de prison avec sursis pour avoir cambriolé l’école de Valdurenque en décembre 2017.

« Un acte de violence gratuit »

Le syndicat Unité SGP Police FO du Tarn dénonce sur Facebook « un acte de violence gratuit ce matin à Valdurenque a l’encontre d’un policier de Castres ». « Même si les circonstances et les motivations du tireur sont pour l’instant inconnues, notre collègue s’est fait tirer dessus à plusieurs reprises alors qu’il pêchait sur un jour de repos », ajoute le syndicat.

« Acte de démence ou purement gratuit, l’enquête nous le révélera sans doute mais d’ores et déjà nous réclamons la plus grande sévérité à l’encontre de l’auteur », peut-on également lire.