Tempête Alex : 12 personnes portées disparues dans les Alpes-Maritimes dont deux pompiers et un gendarme


Le pont Maïssa à Saint-Martin-Vésubie s'est en partie effondré ce vendredi. (capture écran vidéo Lionel Lecourtier)

La tempête Alex continue à toucher durement la France. Les plus grosses intempéries se déroulent maintenant dans le sud-est du pays. Douze personnes sont portées disparues dans les Alpes-Maritimes.

C’est l’arrière-pays niçois qui est toujours sévèrement touché par la tempête Alex ce vendredi soir alors qu’elle est terminée dans l’ouest de la France, où un adolescent de 17 ans qui circulait à moto à Brest (Finistère), a été tué après la chute d’une branche.

Les Alpes-Maritimes restent en vigilance rouge pluie, inondations et crues. Douze personnes sont portées disparues dans le département indique Var Matin au moment où nous écrivons ces lignes. Huit le sont officiellement dont deux sapeurs-pompiers et un gendarme. « Il s’agit de deux pompiers, un officier sapeur et un pompier volontaire, qui ont été emportés dans leur véhicule, des collègues les ont vus partir dans l’eau à Bollène-Vésubie », a précisé le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti. Concernant le gendarme, il a disparu à Saint-Martin-Vésubie.

Deux autres personnes qui se sont « réfugiées sur le toit d’une maison (…) la maison s’est effondrée, les pompiers les ont vus partir » dans l’eau à Roquebillière a aussi indiqué le député. Une vidéo amateur diffusée sur les réseaux sociaux montre la maison prise au piège.

Une autre personne aurait disparu à bord de sa voiture, à Tende, tandis que deux autres auraient disparu à bord d’une voiture à Breil-sur-Roya rapporte Nice Matin. Les secours travaillent également sur une « levée de doute » concernant la disparition de trois personnes à Saint-Martin-Vésubie, Roquebillière et Tende.

Ce vendredi après-midi, des images amateurs impressionnantes montrant le pont Maïssa à Saint-Martin-Vésubie, qui est emporté, ont aussi été diffusées sur les réseaux sociaux.

Quatre hélicoptères et deux sections de pompiers en renfort

Peu après minuit, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé sur Twitter, à l’issue d’une « réunion de crise », « l’envoi de 4 hélicoptères supplémentaires de la sécurité civile et de 2 sections de sapeurs pompiers supplémentaires avec des moyens de pompage ». « Merci aux services mobilisés pour venir en secours à nos concitoyens », a-t-il ajouté.