Tensions dans le centre de Bruxelles après l’élimination de la Belgique face à l’Italie en quarts de l’Euro


La police a fait usage de gaz lacrymogènes et d'un canon à eau. (image Remy Buisine)

La soirée s’est mal terminée sur le terrain pour la Belgique, éliminée en quarts de finale de l’Euro 2020 face à l’Italie (1-2) ce vendredi soir, mais également dans le centre de Bruxelles où des affrontements ont éclaté avec les forces de l’ordre.

Plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées pour suivre ce match attendu opposant la Belgique à l’Italie ce vendredi soir, dans le centre de Bruxelles. Un quart de finale qui a vu la défaite des Diables Rouges face à une Squadra Azzurra dominante qui a marqué deux fois.

La soirée festive a laissé place à des affrontements avec les policiers qui ont été visés par des jets de projectiles. Les forces de l’ordre ont répliqué par des gaz lacrymogènes et par l’intermédiaire d’un canon à eau, à proximité de la place de la Bourse, pour repousser les émeutiers.

Une boutique Nike du centre-ville a été pillée comme l’a constaté le journaliste de Brut Remy Buisine, présent sur place. Des constatations ont été réalisées sur place par la police. Le calme est revenu vers minuit.