Terrorisme : Deux attentats islamistes ont été déjoués en France en 2020 révèle Laurent Nuñez


Laurent Nuñez le 16 juin 2020 à Dijon. (photo Philippe Bruchot/PhotoPQR/Le Bien Public/Maxppp)

33 attentats ont été déjoués au total en France depuis 2017 a indiqué le coordonnateur national du renseignement, Laurent Nuñez.


La menace terroriste est toujours présente. La France a été durement touché par des attentats ces derniers mois, notamment devant les anciens locaux de Charlie Hebdo le 25 septembre, mais également à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) le 16 octobre où le professeur Samuel Paty a été sauvagement tué, ou encore à la Basilique de Nice (Alpes-Maritimes) le 29 octobre.

« En 2020, ce sont deux attentats qui ont été déjoués en France si l’on parle de terrorisme islamiste sunnite. Depuis 2017, 33 attentats ont été déjoués grâce à l’engagement des services de renseignements français et de lutte anti-terroriste », a révélé au micro d’Europe 1, Laurent Nuñez, le coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme.

Un passage à l’acte « de manière rapide »

« Le terrorisme islamiste sunnite est une menace prioritaire, c’est une menace endogène avec des individus présents sur le territoire national », a ajouté l’ancien secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur. « Ce sont des actions de plus en plus difficiles à détecter, il faut avoir l’honnêteté de le reconnaître, car souvent ces individus ne sont jamais connus de services et passent à l’attaque de manière rapide ».

« Il y a aussi les attaques exogènes, c’est-à-dire projetées, mais que nous considérons comme moins probable, car l’État islamique en Syrie est très affaibli », a précisé Laurent Nuñez. « Mais nous restons extrêmement vigilants. L’État islamique se réorganise de manière clandestine ».