Terrorisme : Interpellation de 3 membres de la famille de Foued Mohamed-Aggad, l’un des tueurs du Bataclan.


Des policiers à Trappes le 28 août 2018. (Photo Remy Buisine)

La sœur de Foued Mohamed-Aggad, l’un des terroristes du Bataclan, ainsi que sa mère et sa demi-sœur ont été interpellées ce mardi, à Wissembourg (Bas-Rhin).

Opération de police menée de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) qui était assistée du RAID, rue Neuve à Wissembourg, ce mardi matin. Le domicile de la famille de Foued Mohamed-Aggad était visé par les policiers. Trois personnes ont été interpellées : la mère du terroriste, sa sœur Kenza et sa demi-sœur explique France 3.

Ces interpellations sont liées à l’enquête sur les attentats du 13-Novembre selon le média. « L’opération, qui s’est faite en toute discrétion, a eu lieu à 6h30 et ils m’ont envoyé un SMS à 7 heures » a indiqué le maire (LREM) de Wissembourg, Christian Gliech.

L’une des suspectes faisait l’objet d’une « forte surveillance »

La sœur du terroriste « faisait objet d’une forte surveillance car elle pratiquait un islam rigoriste et faisait partie de l’entourage du terroriste. Si elle a été arrêtée, c’est qu’il y avait des raisons et cela s’est fait dans le respect des principes de justice et de liberté de notre pays » a également précisé à France 3, Christian Gliech.

Foued Mohamed-Aggad a été tué dans le Bataclan le 13 novembre 2015, lors de l’assaut des forces de l’ordre. (DR)

Les trois femmes interpellées ont été placées en garde à vue. L’opération de police a pris fin à 9h30.


Kenza Mohamed-Aggad, âgée de 21 ans, est l’épouse de Mohamed Hattay. Ce dernier avait été condamné à 9 ans de prison en appel lors du procès de la filière jihadiste de Strasbourg, en juillet 2016.