Toulouse : Dans la gare Matabiau, un homme affirme qu’il a une ceinture d’explosifs, la police le maîtrise


La gare de Toulouse Matabiau. (Illustration/photo S. Pech/shutterstock)

Un homme âgé de 40 ans a été maîtrisé par la police et interpellé dans la gare Matabiau à Toulouse (Haute-Garonne) ce mercredi soir. Il affirmait être armé et porteur d’une ceinture d’explosifs. Le suspect est bien connu des services de police.

C’est au moment de la fermeture de la gare Matabiau, peu avant minuit, que les agents de la sûreté ferroviaire (SUGE) sont tombés sur un homme qui avait le visage dissimulé avec un gros blouson. Ce dernier refusait de sortir puis a annoncé aux agents qu’il était armé et qu’il avait une ceinture d’explosifs. L’homme a ensuite lancé qu’il allait se faire exploser. « Il gardait les mains dans ses poches dont des fils dépassaient », indique une source proche de l’enquête.

Un périmètre de sécurité a été mis en place et les derniers passagers se trouvant dans la gare ont été évacués. Les policiers sont arrivés sur place sans tarder et le suspect a de nouveau menacé de se faire exploser.

L’homme est fiché S

Pour tenter de maîtriser cet homme, les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) ont fait usage de leur lanceur de balle de défense (LBD). La stratégie s’est révélée payante et le suspect a été interpellé à 00h20. Il n’avait aucune arme sur lui, ni aucun explosif. Les forces de l’ordre l’ont rapidement identifié puisqu’il avait sa carte d’identité sur lui. Âgé de 40 ans, l’homme est « déjà connu des services de police et fait l’objet d’une fiche S » selon cette même source. Il a été placé en garde à vue avant d’être hospitalisé un peu plus tard dans la nuit.

Les démineurs ont inspecté la gare à la recherche d’un objet suspect ou d’un engin explosif, durant deux heures après les faits, sans ne découvrir quoi que ce soit d’anormal. Une enquête pour menace de destruction dangereuse a été ouverte. La sûreté départementale est chargée des investigations.