Toulouse : Deux frères enlevés, dépouillés et séquestrés par des trafiquants de drogue


Illustration Actu17 ©

Deux frères âgés d’une vingtaine d’années ont été enlevés et séquestrés par plusieurs individus à Toulouse (Haute-Garonne) ce dimanche. L’un est parvenu à s’enfuir puis a donné l’alerte. Deux suspects ont alors été interpellés.


INFO ACTU17. L’affaire a débuté dans la nuit de dimanche à lundi, vers 00h30. Les policiers toulousains ont reçu l’appel d’un jeune homme de 20 ans en état de choc et paniqué. Ce dernier a raconté que lui et son frère de 23 ans avaient été enlevés par plusieurs individus durant l’après-midi de dimanche, avant d’être séquestrés. Il venait de parvenir à s’enfuir du logement où il était retenu de force.

Comprenant l’urgence de la situation, quatre équipages de police ont été envoyés rue Idrac à Toulouse. C’est là que se trouvait l’appartement dans lequel la seconde victime était encore séquestrée.

Les policiers ont pénétré dans l’habitation et ont découvert le jeune homme de 23 ans qui avait été ligoté. Deux geôliers ont été immédiatement interpellés. Âgés de 51 et 20 ans, ils sont déjà connus des services de police et ont été placés en garde à vue.

Ils étaient chargés de gérer les commandes sur Snapchat

Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers de la sûreté départementale qui ont compris après les premières auditions, que l’affaire était en lien avec le trafic de stupéfiants. Les deux frères ont en effet avoué qu’ils avaient été chargés au sein du réseau, de gérer le compte Snapchat notamment, pour s’occuper des commandes et les transmettre aux livreurs.


Mais le chef de ce trafic, les a accusés d’avoir détourné de l’argent et aurait organisé leur rapt pour les forcer à rembourser.

Ils se rendent au domicile des victimes pour les dépouiller

Après l’enlèvement des deux victimes qui se trouvaient dans la rue, les ravisseurs qui étaient munis d’une arme de poing et d’un couteau, se sont rendus avec elles à leur domicile, situé à Aucamville, dans la banlieue de Toulouse. Ils leur ont volé environ 2000 euros ainsi que des affaires personnelles.

Les deux frères ont ensuite été séquestrés dans cet appartement toulousain. Ils ont raconté que les agresseurs avaient, durant le trajet, menacé de les emmener en forêt pour leur couper un bras ou des doigts. Au moins cinq individus auraient participé à ces faits.

Les ravisseurs voulaient plus d’argent

Dans l’appartement de la rue Idrac, les victimes ont expliqué avoir été frappées à coups de poing et à coups de pied. Malgré ce qu’ils venaient de voler, les ravisseurs ont estimé que les 2000 euros et les vêtements dérobés ne suffisaient pas à rembourser leur dette.

Ils avaient prévu d’aller retirer de l’argent avec les cartes bancaires des deux frères lorsque les policiers sont intervenus, dans la nuit de dimanche à lundi, indique une source policière.

Est-ce que les victimes avaient réellement détourné de l’argent ? Ou bien des produits stupéfiants ? Ces dernières n’ont été que légèrement blessées. Les investigations se poursuivent et les deux mis en cause interpellés pourraient être déférés devant la justice ce mardi soir.