Toulouse : Ils voulaient acheminer plus de 180 000 euros en Algérie, deux hommes mis en examen


Illustration. (photo Obatala-photography/shutterstock)

Les deux suspects devaient acheminer un peu plus de 180 000 euros depuis Toulouse (Haute-Garonne) vers l’Algérie, mais c’était sans compter sur le travail des douaniers et des enquêteurs de la police judiciaire. Ces deux suspects, dont l’un est handicapé, ont été interpellés avant d’être mis en examen.

183 000 euros en numéraire dont la provenance restent encore à déterminer. Deux hommes ont en tout cas été mis en examen pour blanchiment comme le rapporte La Dépêche. Le premier suspect, handicapé à 80% et âgé de 51 ans, a été interpellé mercredi à un péage toulousain alors qu’il circulait à bord d’une vieille Peugeot familiale. Les douaniers ont découvert dans le véhicule 63 000 euros en liquide qui étaient dissimulés dans une cache.

Le quinquagénaire a fait un malaise lors de son interpellation. Son état de santé a été jugé compatible avec une garde à vue peu après. Il a été interrogé par les enquêteurs de la direction territoriale de la police judiciaire (DTPJ). Durant les interrogatoires, l’homme a assuré qu’il venait de Lyon et que de mystérieux employeurs lui avaient demandé d’acheminer l’argent jusqu’à Toulouse.

Le second suspect de 40 ans a été interpellé à son domicile de Toulouse. Ce dernier aurait eu le rôle de ramener l’argent en Algérie, en passant sous les radars. Lors de la perquisition de son logement, les policiers ont mis la main sur 120 000 euros. De l’argent dont le quadragénaire n’a su expliquer la provenance, évoquant « des économies ».

S’agit-il d’argent du trafic de drogue ? Ou d’une société à double caisse ? Une information judiciaire a été ouverte et la suite des investigations permettra de déterminer la provenance de ces dizaines de milliers d’euros. Les deux suspects ont été laissés libres à ce stade.