Toulouse : À vélo, le cambrioleur tente de semer les policiers et finit sa course dans une voiture


Illustration. (Pixabay)

Juché sur un vélo fraîchement volé, le cambrioleur pensait pouvoir semer les policiers qui, eux, étaient en voiture.

Les faits ont eu lieu samedi vers 17 heures, dans le quartier de l’avenue de la Gloire à Toulouse (Haute-Garonne). Un homme s’est introduit dans un appartement en passant par la fenêtre, alors que l’habitante était sortie dans la résidence pour prendre un bain de soleil.

Des voisins donnent l’alerte

Le cambrioleur a agi sous le regard de deux riverains, qui ont alerté leur voisine et la police. Une fois dans le logement, l’homme a fouillé tous les recoins et en a même profité pour s’asseoir sur le canapé et boire de l’eau. L’habitante est rapidement rentrée chez elle mais le malfrat avait disparu.

Il avait emporté avec lui son ordinateur portable, son casque et plusieurs bijoux, relate La Dépêche. En partant, le voleur s’est aussi emparé d’un vélo pour faciliter sa fuite.

Avec la police à ses trousses, il prend tous les risques

Les policiers ont rapidement repéré le cambrioleur juché sur un vélo avec les bras chargés. L’homme, âgé d’une trentaine d’années correspondait à la description fournie par les voisins. Se sachant repéré, il s’est discrètement délesté de deux sacs bien remplis et a accéléré.


Au terme d’une improbable course-poursuite à bonne vitesse, le voleur a percuté une voiture arrivant perpendiculairement à lui, en bas d’une forte pente. Stoppé brutalement dans sa fuite, il a été interpellé et placé en garde à vue. Les fonctionnaires ont récupéré les sacs abandonnés, qui contenaient les objets de la victime du cambriolage.

Huit mois de prison

Le malfrat, âgé de 32 ans et au casier judiciaire vierge, a fait l’objet d’une comparution immédiate. Il a écopé de 8 mois de prison, sans mandat de dépôt. En outre, le tribunal l’a condamné à devoir verser 800 euros de dommages et intérêts à la victime.