Toulouse : Les 2 cambrioleurs accusés d’avoir tué un homme dans leur fuite ont déjà été condamnés plusieurs fois


Illustration Actu17 ©

Deux individus qui fuyaient la gendarmerie à bord d’une voiture volée, à pleine vitesse, ont mortellement percuté le conducteur d’un scooter ce jeudi à Auzeville-Tolosane (Haute-Garonne). Ces derniers se sont rendus à la police et ont été placés en garde à vue. Les deux hommes ont un lourd passé judiciaire.

Le procureur de la République de Toulouse Dominique Alzeari a donné une conférence de presse ce vendredi en fin de journée concernant cette enquête visant deux suspects soupçonnés d’avoir tué un homme au cours de leur fuite jeudi. Le magistrat a évoqué une affaire « d’une gravité exceptionnelle ».

Les deux mis en cause Abdelkader G., 20 ans, et Belkacem B., 21 ans, ont d’abord tenté de commettre un cambriolage chez un particulier à Auzeville-Tolosane. Mais le propriétaire du logement est tombé sur les deux hommes en pleine action et les a mis en fuite avant de faire appel à la gendarmerie. L’alerte a été donnée et plusieurs patrouilles ont recherché la Renault Clio des suspects, qui a rapidement été repérée.

Le véhicule des fuyards était signalé volé et avait de fausses plaques d’immatriculation a précisé le procureur, qui a ajouté qu’aucun des deux suspects n’était détenteur du permis de conduire. Une course-poursuite s’est engagée avec les gendarmes. Malgré un barrage, les suspects vont faire demi-tour et poursuivre leur course folle à plus de 100 km/h selon les premiers éléments de l’enquête.

Un homme à scooter percuté et tué, un choc d’une extrême violence

C’est alors qu’à 15h39, le conducteur de la Clio a franchi un feu rouge et a violemment percuté un homme à scooter. « Alors qu’ils circulent sur un couloir de bus à très grande vitesse, ils brûlent un feu rouge et vont heurter un scooter qui est conduit par une personne qui conduit normalement, qui est âgée de 58 ans, qui est marié, qui a des enfants, qui travaille chez un sous-traitant d’Airbus. Il va être percuté avec une extrême violence », a détaillé le procureur cité par actuToulouse. Le choc a été d’une extrême violence et la victime qui circulait normalement, a eu une jambe arrachée. Elle est décédée des suites de ses blessures.


Au moment de l’accident mortel, il y avait 200 mètres d’écart entre le véhicule des gendarmes (un fourgon) et le véhicules des fuyards a précisé Philippe Coué, le commandant de la section de recherche de Toulouse.

Les fuyards vont au McDonald’s

Les deux mis en cause ont alors pris la fuite à pied et se sont dirigés dans un premier temps vers le restaurant Mcdonald’s, « ce qui est assez révélateur de l’état d’esprit de ces individus » a commenté Dominique Alzeari. Peu après, les suspects ont volé une voiture Volkswagen Golf sous la violence à Castanet-Tolosan. Une mère de famille a été éjectée de sa voiture, tout comme son enfant âgé de 8 ans. Les malfaiteurs ont ensuite pris la fuite en direction de Toulouse dans le quartier de la Roseraie, où ils ont abandonné la Golf, après avoir causé un accident matériel de la circulation sur leur trajet.

Ils ont après poursuivi leur fuite en métro, à la station Roseraie, et ont disparu. Plusieurs heures plus tard, ils se sont présentés d’eux-mêmes, successivement, à « un bureau de police entre 4h du matin et 4h40 du matin ». « Se sachant recherchés, ils ont anticipé leur interpellation qui était de toute manière prévisible. Cette décision vient après des échanges avec leurs familles et leur avocat, qui a eu certainement un rôle », a mentionné le procureur.

La qualification d’homicide volontaire retenue

En garde à vue, les deux hommes ont partiellement reconnu les faits, les minimisant. « Il y a une qualification qui actuellement a été retenue, d’homicide volontaire sur le motocycliste, mais qui en fonction des éléments peut évoluer en homicide involontaire aggravé par ces multiples circonstances », a poursuivi Dominique Alzeari.

De nombreux délits ont également été retenus à leur encontre, plusieurs délits de fuite, vol aggravé, tentative de vol aggravé et recel de véhicule volé ainsi que mise en danger de la vie d’autrui notamment.

L’un déjà condamné 6 fois, le second 9 fois

Les deux auteurs présumés ne sont pas inconnus des services de la justice, loin de là. Malgré leur jeune âge, ils ont tous les deux été déjà condamnés à plusieurs reprises dans le passé.

Abdelkader G., 20 ans, a déjà été condamné 6 fois, notamment pour des atteintes aux biens et pour des affaires de stupéfiants. Belkacem B., 21 ans, a quant à lui déjà été condamné à 9 reprises pour des atteintes aux biens. L’enquête se poursuit et les enquêteurs cherchent entre autres, à déterminer si les deux hommes sont les auteurs du vol de la Clio qu’ils ont utilisé pour commettre leurs méfaits.

En outre, le procureur de la République a indiqué que les suspects doivent être déférés ce samedi et qu’une information judiciaire doit être ouverte dans le même temps. Leur placement en détention provisoire a été requis.