Toulouse : Les policiers essuient des tirs de plombs et des projectiles lors d’une intervention


Les policiers ont été visés par des tirs de plombs.

C’est lors d’une intervention dans le sud de Toulouse (Haute-Garonne), à proximité d’un camp de gens du voyage, que les policiers ont été violemment pris pour cible alors qu’on venait de leur signaler des dégradations sur des véhicules en stationnement.


L’un des véhicules de police porte encore les traces de cette intervention qui s’est déroulée ce lundi vers 17h30. Les fonctionnaires ont d’abord été requis par l’appel d’un riverain indiquant que de jeunes individus étaient en train de dégrader des véhicules en stationnement, sur l’avenue du Général de Croutte. Ces derniers sautaient notamment sur les capots.

Deux équipages se sont rendus sur place, à proximité d’un camp de gens du voyage installé depuis quatre jours, selon une source proche de l’enquête. Un témoin avait donné le signalement de l’un des auteurs aux policiers. Ils ont repéré un jeune garçon correspondant à cette description. Ce dernier qui est âgé de 11 ans a été interpellé.

Tirs de LBD et grenades lacrymogènes

Au même moment, les policiers ont été violemment pris pour cible et ont reçu de nombreux projectiles ainsi que des tirs de plombs venait de ce même camp. Les fonctionnaires ont répliqué avec leur lanceur de balle de défense (LBD) à trois reprises, et ont utilisé également une dizaine de grenades lacrymogène pour faire reculer les agresseurs. Il n’y a pas eu de blessé du côté des policiers.

L’enfant interpellé a été entendu librement au commissariat avant d’être remis à ses parents. La garde à vue n’est possible que pour les mineurs à partir de 13 ans.


Une enquête a été ouverte afin d’identifier les auteurs des violences envers les forces de l’ordre et notamment le tireur. Les investigations ont été confiées au commissariat de la ville.