Toulouse : Une femme de 90 ans dépouillée de 15 000 € par son aide-ménagère


Illustration. (pixabay)

La mise en cause a été placée en garde à vue, ce mercredi. Face aux enquêteurs, elle a avoué les faits.

La famille d’une nonagénaire a déposé plainte durant le mois de décembre, après avoir constaté d’importants prélèvements suspects sur son compte bancaire.

La victime, une habitante de Toulouse (Haute-Garonne) âgée de 90 ans, a vu ses économies se volatiliser : 7 000 euros de chèques, 4 500 euros de paiements par carte bleue et 3 500 euros de retrait en espèces, relate France Bleu.

L’aide-ménagère suspectée

Les policiers de la brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA) ont été chargés des investigations. Les soupçons des enquêteurs se sont orientés vers l’aide-ménagère de la vieille dame. Cette dernière est décédée entre-temps.

La mise en cause, âgée de 41 ans, avait tissé des liens de confiance avec la nonagénaire et travaillait pour elle depuis 4 ans. Elle s’occupait notamment de faire ses courses, munie de ses moyens de paiement. Les policiers ont pu déterminer que l’employée peu scrupuleuse s’était offert un ordinateur, des vêtements, des jeux pour les enfants et de l’alimentaire.


Placée en garde à vue pour « vol aggravé, utilisation frauduleuse des instruments de paiement et falsification et usage de chèque », elle a été libérée au terme de la mesure. La quadragénaire comparaîtra devant la justice en mai prochain. La victime ne sera pas là pour assister à sa condamnation.