Toulouse : Une fillette de 12 ans se jette du 5ème étage pour se punir


Illustration Actu17 ©

Pétrie de culpabilité, la petite fille s’est défenestrée de l’appartement familial.


Aujourd’hui, la fillette est toujours à l’hôpital, grièvement blessée et souffrant de traumatismes, mais en vie. Lundi 18 mars vers 17h30, elle s’est jetée du 5ème étage de son immeuble de Toulouse en Haute-Garonne. La petite fille de 12 ans, pétrie de culpabilité a voulu se punir après avoir fait une « bêtise ».

400 € d’achats sur internet

Depuis le jour du drame, ses parents tentent de comprendre ce qui a bien pu passer par la tête de leur enfant pour commettre ce geste.

Quelques jours avant, le père de Manuela lui avait prêté sa carte bancaire pour qu’elle s’achète un jeu en ligne à 9 euros, en toute confiance. Mais jour après jour, elle n’avait pu se retenir de recommencer l’opération…

Lorsque son père a voulu retirer de l’argent au distributeur, la banque lui a refusé l’opération. C’est ce qui a permis aux parents de la fillette de se rendre compte des achats effectués en catimini.

Karim, son père, lui a demandé de s’expliquer. « Elle était très gênée et moi bien embêté. Elle ne voulait pas que sa mère le sache et je lui ai parlé de punition, confie-t-il à La Dépêche.

« Je ne gaspillerai plus l’argent, maman je t’aime, je vous aime… »

Pour Manuela, le poids de la culpabilité était sans doute trop lourd à porter. Le jour du drame, elle a laissé un mot à ses parents : « Je ne gaspillerai plus l’argent, maman je t’aime, je vous aime…  », avant de sauter par la fenêtre.

La fillette devrait prochainement être transférée un centre de rééducation. Sensible au bien-être de sa famille, Manuela avait écrit une lettre au Président de la République lui demandant de l’aide ses parents et ses deux jeunes frères autistes. Dans l’espoir d’une vie meilleure, relate le quotidien régional.