Tourcoing : Il tente de tuer son épouse à coups de barre de fer devant leurs enfants


Illustration Actu17 ©

Une femme de 43 ans a été victime d’un déchainement de violences ce samedi soir à Tourcoing (Nord) et grièvement blessée. Son mari est désormais derrière les barreaux.


Un homme a fait appel à la police vers 18 heures samedi soir à Tourcoing. Cet habitant de la rue de Lille a déclaré aux forces de l’ordre qu’il venait vraisemblablement de tuer son épouse, en la frappant.

Rapidement sur les lieux, les policiers ont interpellé l’homme de 46 ans. La victime gisait dans la chambre, elle était grièvement blessée. Cette dernière a immédiatement été prise en charge par les sapeurs-pompiers qui avaient été prévenus par la police. Le SAMU est ensuite arrivé. La mère de famille de 43 ans a été transportée à l’hôpital alors qu’elle était dans un état grave.

45 jours d’ITT

Elle était polytraumatisée, souffrant d’une fracture au niveau du crâne et de trois vertèbres. De plus, les médecins ont constaté un éclatement de sa rate et de nombreuses contusions sur son corps précise une source proche de l’enquête. Une Incapacité totale de travail (ITT) provisoire de 45 jours lui a été délivrée.

Les trois enfants du couple ont assisté à cette scène d’ultra-violence. La victime a été en mesure de raconter aux enquêteurs ce qu’elle avait subi. Son mari l’a rouée de coups de barre de fer. Elle a indiqué qu’il avait réellement l’intention de la tuer. Les enfants du couple ont quant à eux rapporté d’autres faits de violences et de menaces à l’encontre de leur mère. La victime n’avait déposé aucune plainte, ni main courante. Était-elle effrayée de réaliser cette démarche, craignant la colère de son mari ? L’enquête permettra d’en savoir plus.


Déjà condamné en Allemagne puis expulsé

Le profil du mis en cause qui a été placé en garde à vue s’est rapidement dessiné. L’homme de 46 ans connu pour un unique fait de la police en France, avait déjà été condamné en Allemagne pour des faits de violences commis entre 2004 et 2006. Il avait alors écopé d’une peine de prison avant d’être expulsé du pays.

Déféré ce lundi, l’auteur présumé de cette tentative d’homicide aggravée a été mis en examen et placé en détention provisoire. Une information judiciaire a été ouverte.

Vous êtes victime de violences conjugales ? Il vous est possible de contacter le 3919 « Violences Femmes info » de 9h00 à 21h00. Les appels sont anonymes et gratuits. En cas de danger, faites le 17.