Trafic d’héroïne : De la drogue, des armes et plus de 60 000 € saisis dans le Grand Ouest, 15 interpellations


Un important réseau de trafiquants d'héroïne a été démantelé par les gendarmes dans le Grand Ouest. (photo Gendarmerie Nationale)

Une importante opération de gendarmerie a été opérée sur plusieurs départements du Grand Ouest pour donner un coup d’arrêt à un vaste trafic de drogue.


Une enquête menée par les gendarmes de la compagnie de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) sur commission rogatoire s’est soldée par l’interpellation de 15 suspects, sur sept départements du Grand Ouest, relate France Bleu.

Pas moins de 150 gendarmes des départements des Côtes d’Armor, d’Ille-et-Vilaine, du Morbihan, de Loire-Atlantique, du Finistère, de Seine-Maritime et de l’Eure sont intervenus simultanément, ce vendredi à partir de 6 heures du matin.

L’enquête a mis en évidence l’implication des mis en cause dans l’écoulement de plusieurs kilos d’héroïne, durant plusieurs mois. Les gendarmes de la brigade de recherches de Saint-Brieuc menaient leurs investigations dans le cadre d’une information judiciaire.

De l’argent, de la drogue et des armes

Les militaires ont procédé à des perquisitions aux domiciles des suspects. Ils y ont saisi 700 grammes d’héroïne, 140 grammes de cocaïne, 240 grammes de cannabis, 363 doses de méthadone, 7 200 euros en numéraire, deux armes de poing de calibre 7,65 mm et leurs cartouches, deux fusils de chasse, une matraque électrique et un véhicule, ont-ils indiqué, ce mardi.


Plus de 60 000 euros ont également été saisis sur des comptes bancaires des principaux suspects.

Au terme des différentes gardes à vue, dix personnes ont été présentées au juge d’instruction. Sept d’entre elles ont été mises en examen et placées en détention provisoire. Trois autres ont été remises en liberté sous contrôle judiciaire.