Un automobiliste interpellé avec un drone, des explosifs et des détonateurs, près de Nancy


Illustration. (Adobe Stock)

Un homme a été interpellé avec un drone et deux pains d’explosifs mais également des détonateurs, près de Nancy (Meurthe-et-Moselle), lors d’un contrôle douanier. Il dort désormais en prison.


Quelles intentions avait cet homme ? Âgé de 22 ans, cet habitant de l’agglomération de Montpellier (Hérault) a été arrêté le 7 octobre dernier au cours d’un contrôle douanier au péage de Gye, sur l’autoroute A31, près de Nancy, rapporte Midi Libre.

Les fonctionnaires ont découvert dans une cache aménagée dans la voiture qu’il conduisait, un drone mais également deux pains d’explosifs de 500 grammes chacun et des détonateurs équipés d’un dispositif de déclenchement à distance. L’homme a immédiatement été interpellé.

Les enquêteurs ont déterminé qu’il s’agissait d’un puissant explosif de type militaire, de la tolite. Le mis en cause a déclaré lors de sa garde à vue qu’il ignorait le contenu de la voiture et qu’il avait été chargé de la ramener à Montpellier. Ce dernier n’a jamais été condamné par la justice jusqu’ici.

La piste terroriste n’est pas privilégiée

L’homme a été écroué pour « trafic de stupéfiants, transport et détention de produits incendiaires et explosifs ». Les enquêteurs du Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Montpellier ont été saisis de cet enquête.


Le parquet de Montpellier a précisé que les investigations ne s’orientaient pas vers la piste terroriste mais plutôt vers un projet d’évasion d’une prison, ou d’un assassinat en relation avec le grand banditisme.