Alerte à la bombe dans un avion d’Air France à Roissy : aucun engin explosif découvert


Un avion de la compagnie Air France à Paris, le 6 mars 2018. (Illustration/photo Andrea Izzotti/shutterstock.)

Un avion de la compagnie Air France a été isolé à son arrivée à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle suite à la suspicion d’un engin explosif à bord. Il a atterri sans incident. Une levée de doute a été effectuée.

19h03. Selon les premiers éléments, c’est un passager qui est parvenu à se connecter à la fréquence radio de l’avion. Il aurait déclaré au commandant de bord : « Il y a une bombe, posez-vous en Algérie ».

18h39. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin annonce qu’aucun engin explosif n’a été découvert dans l’avion par les démineurs.

17h20. Le vol AF865 en provenance de N’Djamena (Tchad) s’est posé à l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle à 16h01 ce jeudi. L’avion, un Boeing 787-9, est depuis isolé et inspecté suite à la présence potentielle d’un engin explosif à bord. Les passagers ont pu débarquer sans incident et une levée de doute est en cours.

Une cellule interministérielle de crise a été ouverte suite à cette alerte, à la demande du Premier ministre, Jean Castex. Elle est présidée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Le Boeing a été intercepté par un avion de chasse de la police du ciel, au moment où il survolait Lyon indique une source de l’armée de l’Air à BFMTV. Le commandant de bord a lui-même informé le contrôle aérien civil d’une alerte à la bombe. Par mesure de sécurité, un rafale a décollé de la base aérienne de Saint-Dizier (Haute-Marne) et a donc rejoint l’avion de ligne, pour l’escorter.

Selon franceinfo, les gendarmes du GIGN ont été sollicités pour intervenir le cas échéant.