Un homme de 29 ans exécuté de plusieurs balles dans sa voiture à Saint-Laurent-du-Var


Illustration © Actu17

Un homme a été tué de plusieurs balles à Saint-Laurent-du-Var, commune limitrophe de Nice (Alpes-Maritimes), ce jeudi soir. Le véhicule des tueurs a été retrouvé incendié peu après les faits, à Castagniers.

La piste d’un assassinat ne fait que très peu de doute. Un homme âgé de 29 ans a été abattu peu après 18 heures alors qu’il se trouvait au volant d’une Renault Twingo stationnée dans la rue Albert-Camus, à Saint-Laurent-du-Var. Plusieurs coups de feu ont été tirés et les sapeurs-pompiers ont rapidement pris en charge la victime. Cette dernière a été touchée à au moins quatre reprises. Elle a été déclarée morte sur place.

Le défunt était déjà connu des services de police pour des faits liés aux stupéfiants. Il était originaire du quartier des Moulins à Nice indique une source proche de l’enquête. Par ailleurs, les enquêteurs de la police judiciaire qui ont été chargés des investigations, ont pu obtenir le récit de plusieurs témoins.

Une forte somme d’argent dans la voiture

Ces derniers ont expliqué que les tueurs encagoulés étaient deux et qu’ils avaient pénétré dans l’habitacle de la Twingo, avant d’ouvrir le feu à plusieurs reprises avec des armes de poing. Ils ont ensuite pris la fuite à bord d’une Peugeot 3008. Le véhicule a été retrouvé brûlé peu après 20 heures, sur la commune voisine de Castagniers. Les auteurs ont par cet intermédiaire, voulu effacer toutes traces pouvant être exploitables pour les policiers.

Sur le lieu des faits, les policiers ont découvert quatre étuis de calibre 9 mm. Il y avait trois impacts de balle sur le véhicule dont deux sur le pare-brise. En outre, une forte somme d’argent a été découverte dans une sacoche qui était dissimulée dans la Twingo.

Victime d’une tentative d’homicide en novembre dernier

Il s’agit vraisemblablement d’un nouveau règlement de comptes. Le défunt avait-il rendez-vous avec les tueurs qui avaient dissimulé leurs intentions ? Ou a-t-il été suivi avant d’être exécuté ? Les investigations de la police judiciaire permettront d’en savoir plus. Le trentenaire avait été victime d’une tentative d’homicide le 25 novembre dernier dans le quartier des Moulins. Grièvement blessé par balle, son pronostic vital était initialement engagé. La PJ avait déjà été saisie de cette affaire.