Un policier explique qu’il va «casser la bouche» des Gilets jaunes, une enquête administrative ouverte


(capture écran Twitter)

Depuis 72 heures, une vidéo extraite d’une story Instagram fait le tour des réseaux sociaux. Il s’agit de celle d’un policier qui explique vouloir « casser la bouche » des Gilets jaunes.

La vidéo d’un policier qui se filme est devenue virale sur les réseaux sociaux. Ce dernier qui est un fonctionnaire de la préfecture de police, s’est filmé en marge de la manifestation des Gilets jaunes à Paris ce samedi. « Ça commence à défourailler là, ces abrutis de gilets jaunes, on va leur casser la bouche », déclare-t-il.

Publiée sur son compte Instagram dans une story, elle a depuis été retirée et le compte en question fermé. Mais la séquence avait déjà été copiée et diffusée sur les réseaux sociaux, notamment par le compte @PureTele sur Twitter, où elle a été visionnée plus de 130 000 fois. Sur les images suivantes, on aperçoit des manifestants dans les rues de la capitale.

Contactée par le journal Libération, la préfecture de police de Paris a évoqué une vidéo « dont le contenu est inacceptable » et a indiqué qu’une enquête administrative avait été ouverte ce lundi.

« Je ne suis pas du tout comme ça. J’ai été con. »

Le policier a également contacté le journal et a expliqué que cette story était en fait « destinée à un copain » avec qui il discutait « en privée sur Instagram ».


« Je me suis aperçu au bout de trois minutes que je l’avais postée en public », a précisé le policier, qui affirme l’avoir rapidement supprimée. « C’est complètement débile, j’ai voulu me donner un style, je ne suis pas du tout comme ça. J’ai été con », a-t-il poursuivi.