Japon : Un professeur de fac faisait fabriquer de l’ecstasy à ses élèves


Illustration. (Shutterstock)

L’enseignant a probablement été inspiré par la série « Breaking Bad », qui met en scène un professeur de chimie qui se transforme petit à petit en baron de la drogue, aidé par un ancien élève.


Le suspect, un Japonais de 61 ans, a affirmé qu’il voulait « parfaire l’éducation » de ses élèves, a indiqué ce mercredi le ministère de la Santé. Pas sûr que la justice nippone apprécie la démarche pédagogique.

Il reconnait les faits

Le professeur de pharmacologie exerçait à l’université de Matsuyama. Devant les enquêteurs, il a reconnu les faits qui remontent à 2013. Le principe actif de l’ecstasy – MDMA – n’a pas été retrouvé et a « probablement été jeté », selon un porte-parole du ministère.

L’homme pourrait être poursuivi mais il n’a pas été inculpé quant à présent. Il encourt jusqu’à 10 ans de prison, car il ne disposait pas d’autorisation des autorités régionales pour fabriquer des stupéfiants à des fins académiques comme cela est la règle.

Onze étudiants impliqués

L’enquête a permis de démontrer que onze élèves du professeur auraient fabriqué de l’ecstasy. Quatre d’entre eux pourraient être poursuivis par la justice, relate CNews.

Du cannabis de synthèse

L’année dernière, l’enseignant aurait également fait fabriquer à des élèves une drogue de synthèse proche du cannabis. Une molécule interdite au Japon depuis 2014, suspectée d’avoir causé une série d’accidents de la route.