Une dizaine d’individus attaquent le commissariat du Grand-Quevilly aux mortiers d’artifice


Le commissariat du Grand-Quevilly. (Google view)

Le commissariat du Grand-Quevilly, près de Rouen (Seine-Maritime) a été la cible d’une attaque aux mortiers d’artifice. Trois adolescents âgés de 13 à 14 ans ont été interpellés.


Les policiers une nouvelle fois visés par des tirs de mortiers d’artifice. Les faits se sont produits vers 20 heures ce samedi soir. Le commissariat du Grand-Quevilly, situé boulevard Maurive-Ravel, a été pris pour cible par une dizaine d’individus rapporte 76actu. Il n’y a pas eu de dégâts malgré un très léger départ de feu, ni aucun blessé.

Peu après, les forces de l’ordre ont interpellé trois suspects. L’un, âgé de 13 ans, qui a utilisé un mortier d’artifice sur les policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) et deux autres âgés de 14 ans.

Un lien avec une tentative de vol avec violences ?

Cette attaque serait une « vengeance » suite à une affaire qui s’est déroulée deux heures plus tôt dans le même quartier expliquent nos confrères. Une dizaine d’individus ont tenté de voler une draisienne électrique (un vélo, ndlr) à un couple, mais un policier est intervenu à temps, empêchant les voleurs d’emporter leur butin. Les auteurs n’ont pu être interpellés. Les enquêteurs restent néanmoins prudents concernant cette hypothèse.

Les investigations ont été confiées à la sûreté départementale. Interrogé par France Bleu, le maire du Grand-Quevilly, Nicolas Rouly, dénonce des « actes inacceptables, graves et préoccupants ». « Nous avons demandé des renforts de police au Ministère de l’Intérieur il y a peu de temps et nous n’avons toujours pas eu de réponse ».